Angoulême et la BD #4

Et le voilà, le dernier article sur la BD proposée au concours Jeunes talents du festival d'Angoulême 2016!

Dans mon dernier article, l'histoire de la BD vous a été racontée, et certains symboles (notamment le dragon) vous ont été expliqués. Mais rien ne vaut des photos de la BD pas vrai?

Après toutes les ébauches, dessiner la BD était un vrai régal: une bonne préparation permet une mise au propre fluide et agréable. Pas de questions à se poser sur les lignes, elles ont toutes été pensées. Pas de doutes sur les couleurs, puisque elles ont déjà été déterminées pendant la préparation. Mais malgré tout il y avait de la place pour l'imprévu et la spontanéité: le rajout de couleurs, de traits à la dernière minute, au feeling ou pour encore améliorer la force des symboles. Une belle expérience, du début à la fin!

Angoulême et la BD #4
Angoulême et la BD #4
Angoulême et la BD #4
Angoulême et la BD #4
Angoulême et la BD #4
Angoulême et la BD #4

Quand la couleur est arrivée, la tension est montée d'un cran: c'est là que les complications étaient arrivées lors de ma première participation!

J'avais utilisé l'aquarelle, et utiliser un pinceau gorgé d'eau et de peinture a entraîné des petites taches dues à une petite giclure, ou une éclaboussure, et ça avait été très dur à rattraper! J'ai même dû recommencer une planche entière (grrrr)!

Donc cette année double précaution: ma BD était bien protégée, avec un encadrement qui lui a épargné les taches, et surtout, j'ai utilisé des crayons aquarellables! Ils m'ont premis de poser les bases de couleur, sans craindre les taches! Les petites retouches ont été apportées soit par de la vraie peinture aquerelle, soit par des crayons, ce qui a permis, sur la case de l'oeil fermé, de donner cette impression d'un dessin "au crayon de couleur" fait par un enfant. C'est voulu! C'est une enfant qui rêve, et qui se réveille à l'hôpital. Le contraste entre une case de rêve "crayonnée", et la case suivante du réveil, plus réaliste à l'aquarelle, permet de souligner ce gap entre rêve et réalité...

La coloration de la planche (les photos ont été prises le soir, les couleurs sont donc moins vives qu'elles ne le sont vraiment!)
La coloration de la planche (les photos ont été prises le soir, les couleurs sont donc moins vives qu'elles ne le sont vraiment!)
La coloration de la planche (les photos ont été prises le soir, les couleurs sont donc moins vives qu'elles ne le sont vraiment!)

La coloration de la planche (les photos ont été prises le soir, les couleurs sont donc moins vives qu'elles ne le sont vraiment!)

Et enfin l'encrage, qui a donné toute sa force à la BD, a apporté contraste et profondeur, et a permis de souligner tous les détails!

Et ça y est, la BD était finie!

Petit souci technique avec l'appareil photo, j'ai dû me débrouiller avec les moyens du bord... La photo n'est donc malheureusement pas précise mais hé! c'est mieux que pas de photo, non?

La BD à l'état final

La BD à l'état final

J'espère que l'aventure vous a plu!

 

Rendez-vous début décembre pour les résultats ;)

Crazyfantasia 30/11/2015 19:57

Merci merci MERCI pour tous vos encouragements! Je me suis vraiment investie dans cette BD, et les résultats se font attendre, et j'espère tout comme vous qu'ils seront positifs!
Je suis ravie que mes articles puissent t'aider Silke!

ludovic 30/11/2015 19:20

hello Anaïs,

résultat final, très réussi !! j'espère qu'Angoulème sera un premier pas vers tes rêves.
bonne continuation pour la suite.

Yvette 29/11/2015 20:25

oh là là, quel travail. Pas facile de mettre des couleurs mais c'est très réussi. Bravo
Bonne semaine !

Silke Zacharias 29/11/2015 19:05

J'aime beaucoup votre travail et je vous souhaite très sincèrement du succès à Angoulême. Vos explications sont également très intéressantes et vont m'aider dans mon travail créatif. Merci!

Theme: Personally; 2012 -  Hébergé par Overblog