Angoulême et la BD #2

Et voici le deuxième chapitre de l'histoire!

Enfin le dossier a été envoyé! Pour participer, il ne suffit pas d'inventer une histoire et de la mettre en BD, il faut également y joindre un press-book contenant :

 

  • un CV
  • une biographie (exercice compliqué)
  • les photocopies des travaux antérieurs (travaux personnels et préparatoires, croquis, recherches...)

 

 

Ma BD contient une petite quantité de symboles que j'ai dû expliquer dans ce dossier. Est-ce que ce sera lu? Je ne sais pas. Le concours reçoit chaque année en moyenne 500 participants, et la première sélection se fait en environ 10 minutes (pas par BD, mais pour l'ensemble j'ai cru comprendre). Bref ça se joue au 1er coup d’œil, et ça m'étonnerait qu'ils prennent le temps de regarder les dossier à ce moment là (ou alors ils détiennent des records en vitesse de lecture). Peut-être le CV... Si la BD passe ce premier échelon de sélection, alors ils regardent plus en détail la (les) planche(s) et le dossier qui va avec pour ne conserver finalement que 20 participants. Alors, si jamais ma BD est conservée après le premier écrémage, autant que mon press-book soit béton, pour aller le plus loin possible!!!

 

Réponse début décembre!

Première ébauche de l'héroïne de l'histoire

Première ébauche de l'héroïne de l'histoire

Revenons à l'histoire de la BD:

J'ai souhaité raconter les rêves et divagations d'une petite fille dans le coma, qui se réveillerait brutalement dans une chambre d'hôpital, gravement blessée. Encore une fois, l'idée n'était pas de dénoncer quelque chose, ou de raconter une histoire avec une fin horrible juste pour pleurer sur le pauvre sort d'une enfant aux rêves brisés. Je voulais relater un fait réel, parler de quelque chose qui existe et laisser le lecteur lire, interpréter, peut-être débattre comme il le souhaite ensuite.

L'idée de l'accident de voiture n'ayant pas été retenue, il fallait trouver autre chose. Et c'est là qu'on est content de trouver le soutien de son entourage et de ses amis:

merci Marie!!!

C'est en discutant de cette fin de BD qui coinçait qu'on en est venu à parler des accidents qui pouvaient arriver à des milliers de km d'ici, dans des états concernés par la guerre civile ou la guerre de religion. Un sujet moins évident que l'alcool au volant, car il nécessite plus de recherches et implique plus d'aspects (géopolitique, culture, religion). Beaucoup d'enfants font les frais des guerres via les tirs d'obus, les mines, les dommages collatéraux  au cours de fusillades.

L'héroïne serait donc en plein rêve de sa vie future, de ce qu'elle espère d'un avenir sans guerre, et se réveillerait à l'hôpital, les deux jambes amputées, car elle aurait marché sur une mine antipersonnel. Une fin dure, oui! Mais bon, c'est une idée qui avait beaucoup de force et qui m'inspirait alors... plus de questions! Je fonce.

Recherche du personnage

Recherche du personnage

Le challenge était de glisser dans les pensées de la petite fille une quantité de symboles relatifs à la situation dans laquelle elle vit, laisser pressentir la fin sans pour autant être trop lourd, sans en dévoiler trop, pour ne pas retomber dans le cliché. Et surtout... trouver un moyen pour y placer de l'originalité! Et un dragon (oh ça devrait aller).

 

Mais ça c'est pour la prochaine fois :)

Silke Zacharias 03/11/2015 12:46

J'ai hâte de découvrir la suite - cela s'annonce tellement bien!
Et je vous souhaite beaucoup de chance pour le concours!

Crazyfantasia 04/11/2015 09:27

Merci beaucoup!

Contente que ça vous plaise jusqu'à maintenant!

Theme: Personally; 2012 -  Hébergé par Overblog